Documentation de TopoLisp LT 2D
Version 5.4

Setam Informatique
2 rue du square Jean Gilbert
78114 Magny les Hameaux
TÚl : 01 30 52 40 49

http://www.geo-setam.com
(support : http://www.geo-setam.com/support/)
topolisp@geo-setam.com

Dans le menu système vous pouvez paramétrer certaines valeurs qui seront considérées par défaut dans l’exécution de certaines commandes 2D et 3D.

En choisissant cette commande vous obtenez la boite de dialogue suivante :

Échelle par défaut du travail à réaliser, indispensable au travail en 2D.

Il s'agit du fichier de définition des clients et environnements. Il est préférable de le stocker dans le dossier que vous sauvegardez régulièrement (n'oubliez pas que les disques dur s'usent !).

En face de Z indéfini égal vous spécifiez la valeur de Z que le système doit considérer comme inconnue ( la valeur 0 peut ne pas être un z inconnu). Puis en cas de multiples point de même XY et d'altitudes différentes et définies, il faut préciser la stratégie à appliquer : faut-il conserver le premier Z, le dernier, le plus grand ou le plus petit ? Une erreur peut être générée à chaque fois.

Toute polyligne lue dans AutoCAD peut être découpée en segments de longueur donnée. Ici, il ne s'agit que des paramètres de la discrétisation, son activation est proposée lors de certaines commandes. Détail important, la polyligne discrétisée sera incluse dans un tube centré sur la polyligne originale et de rayon le champ « déviation ». L'écart sur la longueur moyenne est utilisée pour se rattacher à des point originaux plutôt que de créer des points proches.

Permet de découper les arcs des polylignes en segments de droite selon les différents critères. Le mode automatique calcule la longueur du segment la plus adapter (en fonction du rayon, de l'angle, ...) pour approcher au mieux la courbure. Le mode n segments découpe toujours les arcs en n segments. Le mode tous les n unités place un point tous les n mètres. Enfin un dernier mode est demandé par certaines administration : la distance maximale corde-arc doit rester sous une certaine valeur.
Une zone donne le pas de discrétisation des splines. Ce dernier est utilisé avec la longueur du polygone caractéristique de la spline.

Si vous possédez la partie 3D de l'applicatif, vous pouvez demander le stockage des groupes du centre de contrôle dans votre dessin au moment de la sauvegarde (sauf en version LT). Ces données seront chargées au moment de l'ouverture du dessin. Par défaut, à ce moment là, les groupes sont effacés de la mémoire avant le chargement. Vous pouvez cependant changer ce comportement et conserver de fichiers en fichiers vos groupes.
Une case valide le contrôle de cohérence des groupes avant le maillage.
Enfin, les points proches sont considérés identiques. Vous définissez la distance « proche ».

Si vous possédez la partie 2D de l'applicatif, vous pouvez demander le stockage des points et des styles dans votre dessin au moment de la sauvegarde (sauf en version AutoCAD LT où la sauvegarde est manuelle). Ces données seront chargées au moment de l'ouverture du dessin. Par défaut, à ce moment là, les points sont effacés de la mémoire avant le chargement. Vous pouvez cependant changer ce comportement et conserver, de fichiers en fichiers, vos groupes.
Les points topographiques sont dits égaux si leur distance (en fait le |DX| ou |DY|) est inférieur ou égal à la zone « Distance mini entre points ».
De la même façon, on définie une distance déterminant si deux points quelconques sont identiques : « Distance entre doublons ». Lorsque dans une fonction vous avez la case « Supprimer les doublons », c'est cette distance qui est utilisée.

Les résultats de commandes, comme les avertissements ou les informations peuvent apparaître sous diverses formes.

Si vous souhaitez utiliser vos dessins avec aussi la version de l'applicatif sous AutoCAD LT, cochez cette case. Attention, les deux modes sont incompatibles au niveau des objets (profils, ...). Il est donc préférable de sélectionner dès le début le bon mode.

Le styliste peut être partagé entre vos dessins ou être spécifique à chacun. Dans ce dernier cas, cochez cette case. Sauf cas particulier, cette case doit rester décochée, en effet, la sauvegarde dans le dessin augmente la taille du DWG. Si vous devez avoir plusieurs styliste, utilisez plutôt le multi-clients.

Certaines commandes affichent des informations par Tool Tip (sorte de petite fenêtre au-dessus de la souris) pendant le déplacement de la souris. Vous pouvez désactiver ces tool tip en décochant la case.

Certaines polices de caractères n'acceptent pas certains caractères tels que le '²'. Si vous utilisez ce type de police, cochez la case du bas « Remplacez les caractères spéciaux ». Le '²' sera remplacé par un '2', ... Vous pouvez établir votre propre table de 'mappage' (remplacement de caractères par d'autres) avec le fifichier système mappagefonte.ini.

Lorsque vous écrivez sur plusieurs lignes, par exemple en cotation, le facteur donne la distance entre deux lignes en fonction de la hauteur du texte. Par exemple un facteur de 1.5 sur une hauteur de 4 donnera des lignes séparées de 6.

Il s'agit du pas de discrétisation de l'axe 3D quand vous l'exporter d'un tableau profil en cochant la case correspondante.