Documentation de TopoLisp LT 2D
Version 5.4

Setam Informatique
2 rue du square Jean Gilbert
78114 Magny les Hameaux
TÚl : 01 30 52 40 49

http://www.geo-setam.com
(support : http://www.geo-setam.com/support/)
topolisp@geo-setam.com

La commande de métrés utilise plusieurs configurations de métrés. Si aucun nom de configuration n'est donné en argument d'appel, une fenêtre de sélection apparaît. Si la configuration à utiliser est déjà présente, il suffit de la sélectionner puis de valider avec « Ok ». Si aucune configuration ne correspond, utilisez le clic-droit pour en créer une nouvelle ou le double-clic pour en modifier une existante.

Une configuration de métrés nécessite un fichier CSV (base de données Excel), la liste des familles actives et la colonne utilisée pour le tri et les sous-totaux.

Vous trouverez un exemple commenté de fichier Excel dans le dossier « Exemple » de l'application. Dans tous les cas, il doit être organisé avec les colonnes CODE;CATEGORIE;LIBELLE;VALEUR;COEFF;UNITE;PRIX UNITAIRE;FILTRE. Le code est normalement unique. La catégorie ou famille définie le type d'élément. Le libellé détaille l'élément. La valeur correspond à la valeur à extraire de l'objet : Lg2D pour la longueur 2D, ... Vous retrouverez ces noms dans la cotation. « Coeff » est un facteur multiplicatif à la valeur. Généralement, ce sera 1, mais cela peut être l'altitude pour mesurer un volume ou tout autre chose. La quantité facturée sera donc valeur x facteur. L'unité est le nom de l'unité de cette quantité : mètre, m², ... Le prix unitaire x quantité donne le coût de l'élément. Enfin, le filtre restreint les objets qui seront comptabilisés sous ce type. Le filtre est détaillé dans le fichier exemple ou dans cfgfiltreent.


Exemple d'un métré sur deux objets